lundi 11 mai 2009

- AMAP compte rendu réunion lundi 27 avril

1) Les AMAP sont des partenariats entre un agriculteur et un groupe de consommateur- qui ont pour objectif de maintenir une agriculture paysanne- de se fournir localement- de fournir une alimentation de qualité à un prix raisonnable et de rémunérer le producteur à un juste prix.

2) Forme juridique : Vente directe prépayée adossée à une chartre qui vous trouverez sur internet sur le site de l AMAP- Les contrats sont des contrats individuels entre l’agriculteur et un consommateur- En aucun cas les AMAP ne sont des intermédiaires elles se contentent de vérifier les contrats et les chèques et de les transmettre à l’agriculteur- Dés que la production est livrée, l’activité de répartition est privée donc non soumise à la législation commerciale.

3) Les engagements des Amapiens : Engagement à l’avance sur la durée d’une saison en contrepartie de la fourniture d’un panier qui correspond au partage de la production de la semaine.- Participation à la vie de l’association – et à l’organisation et la préparation des paniers (selon la taille de l’AMAP deux fois par saison- En effet l’agriculteur ne doit pas travailler à la livraison mais se consacrer à une explication pédagogique de son activité.

4) Les engagements de l’agriculteur : adhérer à la chartre, livrer une production biologique sans intrants de synthèse – insecticide et autres produits phytosanitaires- ou s’engage vers la production biologique- livraison toutes les semaines de produits frais et de variétés différentes.

5) Détermination du panier : La quantité, la diversité et le prix sont discuté avec le producteur – ils dépendront de son activité et de la situation de l’exploitation- En Ile de France un panier pour une famille de 3 ou 4 personnes s’établit autour de 15- 20 euros- Le prix doit permettre à l’agriculteur de se rémunérer et d’investir dans sa ferme – un total de 50 panier est minimum pour un agriculteur seul et 110 pour un agriculteur et un salarié- la connaissance de la ferme par des visites permet de prendre conscience des réalités et contraintes de la production agricole bio.

6) Organisation de l AMAP : les réunions préparatoires leur ont semblé indispensables pour se mettre tous d’accord sur la démarche employée- la formation d’un groupe soudé et responsable est un préalable- la taille idéale pour préserver la convivialité semble de 30 à 50 personnes.

1 commentaire:

  1. arnaud et sophie19 mai 2009 à 18:48

    Excellente initiative, on sera présents vendredi 29 mai pour la réunion et l'apéro.
    Sophie et Arnaud (bat.D)

    RépondreSupprimer